Plongez dans l'univers du numéro 08 et découvrez l'histoire de ce couteau.

 

Simple et malin, le couteau Opinel est composé de 5 éléments : la lame, le manche, la virole fixe, le rivet, et la virole tournante ajoutée en 1955. Le N°08, c'est une lame pointue de 8.5 cm, un manche confortable de 9 cm, et 45 grammes d'efficacité !

  1. La lame tranchante, au profil bombé, de forme traditionnelle Yatagan, avec un onglet pour la déplier et frappée de La Main Couronnée.
  2. La virole fixe pour la robustesse.
  3. Le manche rond en bois verni, pour une prise en main sûre et confortable.
  4. Le rivet pour la tenue de l’ensemble.
  5. La virole tournante pour bloquer la lame en position ouverte ou fermée.

Chacun s'approprie son Opinel N°08

Il s'adapte aux époques et aux usages. Le petit couteau de poche se transmet de génération en génération et sa silhouette inchangée depuis 1890 l'a rendu célèbre et attachant.

En 1890 Joseph Opinel a 18 ans et travaille dans l'atelier de son père, forgeron-taillandier à Albiez le Vieux en Savoie. Il dessine et conçoit un petit couteau de poche qu'il destine aux paysans et villageois de la région. Suite au succès rencontré, Joseph met au point en 1897 la série des douze tailles.

Les couteaux sont alors numérotés du plus petit au plus grand, du N°01 au N°12. De par sa taille peu encombrante et adaptée à la main de l'homme, avec sa lame de 8.5 cm et son manche en bois verni, le N°08 est plebiscité. Très polyvalent, il est utilisé de la table au pré, pour couper le saucisson, déjeuner, bricoler, sculpter, jardiner...

Objet du patrimoine français, il est aujourd'hui mondialement reconnu comme une icône design, exposé au MoMa à New-York, célébré comme un classique parmi les classiques.

Objet populaire, l'Opinel N°08 reste le compagnon indispensable, simple, fidèle et efficace. Plus qu'un couteau, une clé qui ouvre la malle à souvenirs, un appel à l'aventure...