L'art s'invite aux 30 ans du Musée Opinel

L'art s'invite aux 30 ans du Musée Opinel

INIS, artiste mauriennais d’origine calabraise, a réalisé une lithographie exclusive pour les 30 ans du Musée Opinel, fêtés à l’été 2019.

Reproduite par la technique de sublimation sur des manches de N°08 et N°13, cette réalisation est exposée dans le cadre de l’événement 30 ans… et toutes ses dents.

Nom : Francesco Gallo dit INIS (acronyme de Io Nato Ievoli Sono : Je suis né à Ievoli)
Ville : Saint-Jean-de-Maurienne
Pays : France
Profession : artiste peintre et sculpteur

Mon couteau Opinel préféré : J’ai toujours dans la poche un effilé N°08 avec un manche en hêtre patiné. Il me sert à tout. Je le sors même dans les grands restaurants, car je le trouve plus efficace que les couteaux généralement présents sur les tables. Un jour, je me suis aperçu que mon Opinel avait dû tomber de ma poche, dans la chambre d’hôtel que j’avais quittée. J’ai préféré sortir de l’autoroute pour faire demi-tour et retourner le chercher sous le lit !

Peux-tu nous parler de ton parcours artistique ?

Enfant, je dessinais déjà, alors que j’étais chargé de garder les troupeaux de chèvres. J’étais attiré par l’art et je souhaitais ardemment choisir cette voie. C’est pourquoi je suis arrivé à Naples à 15 ans, pour m’inscrire aux Beaux-Arts. Je me suis ensuite installé en France, en Maurienne, où les paysages et la lumière m’ont inspiré. J’ai travaillé avec détermination pour finir par vivre de mon activité, après avoir obtenu la reconnaissance de mon travail. Aujourd’hui, je continue à me perfectionner et à mettre en place de nombreux projets. Je voyage souvent car j’aime m’imprégner des lieux et des gens pour étoffer mon inspiration. J’ai toujours beaucoup d’idées à concrétiser. Je pense qu’il faut consacrer toute sa vie à l’art pour pouvoir enrichir ses créations et sa démarche.

 

Une de tes plus grandes satisfactions en tant qu’artiste ?

Avoir réussi à vivre de ma peinture et de ma sculpture. J’ai élevé une famille grâce à l’art. Aujourd’hui, je suis grand-père de six petits-enfants et c’est ma richesse.

 

Quels sont les lieux où tu exposes aujourd’hui ?

Je tiens une galerie au Châtelard-en-Bauges ouverte l’été, ainsi qu’une autre à Saint-Jean-de-Maurienne ouverte toute l’année, où j’organise notamment différents événements. J’ai aussi tenu une galerie à Saint-Rémy-de-Provence pendant cinq ans. Ce pays a largement inspiré Van Gogh à la fin de sa vie, il m’a attiré pour ce qu’il dégage. Il a une influence notable sur mon travail, continuant à m’inspirer aujourd’hui à travers le travail de la cohérence, la transformation de la couleur, la lumière. La peinture, c’est toujours une émotion.

Par ailleurs, j’ai le plaisir de travailler avec le groupe Bel Air Fine Art de Genève, qui est présent dans le monde entier avec ses 18 galeries, mais aussi avec la galerie Perbet basée en Haute-Savoie.

 

Quelle a été ta démarche artistique concernant ta création exclusive pour les 30 ans du musée ?

Je pense que l’atelier du peintre est le lieu de la création artistique, que la galerie fait connaître l’artiste, tandis qu’exposer dans un musée représente une consécration. C’est donc un peu une consécration de mon travail de collaborer avec le musée Opinel. C’est un jumelage de l’art et de l’utile sur le couteau emblématique qu’est l’Opinel.

Cette réalisation rappelle le tronc de l’arbre utilisé pour produire les manches de ces couteaux, avec les œillets percés sur certains modèles et les fibres du bois assez visibles. Le chiffre 30 est une référence au trentième anniversaire du musée. Les couleurs chaudes vibrent avec la matière et la terre. Je voulais faire référence au terroir. La culture est toujours la fondation nécessaire d’une société. Il faut conserver les traditions et les valeurs car c’est ce qui donne la force aux générations successives de continuer.

 

Quel regard as-tu sur l’évolution du musée Opinel en tant que Mauriennais ?

Je pense que c’est une chance pour la Maurienne d’avoir vu naître Joseph Opinel, cet homme a inventé un couteau astucieux qui améliorait le quotidien des gens. Aujourd’hui, ce couteau devient précieux. De nouvelles collections et des créations agrémentent régulièrement le musée et son actualité. Je verrais mal la Maurienne sans ce musée qui a un rôle de mémoire de la culture locale. Il faut que ça perdure.

 

Le mot de la fin, si tu devais définir l’Opinel en un mot :

 Universel. Dans le sens où on le trouve dans le monde entier aujourd’hui.

Infos sur l'exposition

Elle se tient au nouvel espace d’exposition temporaire du musée Opinel.

Entrée gratuite
Horaire de visite : 9h-18h. Du 1er juillet au 14 septembre 2019 et du 21 décembre au 28 mars 2020.
Fermeture les dimanches et jours fériés (sauf juillet et août)

- Journée anniversaire le 10 juillet 2019 de 13h30 à 18h30 avec animations.
- Ouverture exceptionnelle les 21 et 22 septembre 2019 pour les Journées Européennes du Patrimoine.
 

Lien vers l'événement Facebook : cliquez ici !

Hello,
We think you are in North America.
Get the best experience and visit opinel-usa.com